Home / Blog /

Les lieux de l’Université la plus ancienne d’Europe

Posté sur 05 mars 2020 de Comune di Bologna

Au fil des siècles, une union indissoluble s’est crée entre la ville et l’Université, basée sur une variété de relations, tant au niveau institutionnel qu’au niveau civil, ayant laissé des traces profondes. Il est donc intéressant de découvrir quelques-uns des endroits historiquement consacrés aux études et à la recherche qui ont rendu célèbre cette institution dans le monde entier.

Le studium, noyau primitif de l’Université de Bologne fondé en 1088, n’aurait un siège permanent qu’à la moitié du XVIème siècle. Pour cette raison, jadis les anciens professeurs donnaient leurs cours chez eux ou dans des espaces municipales à louer, tels que l’Église de San Procolo, alors que le Collège d'Éspagne, situé juste à côté, accueillait les étudiants provenant de la Péninsule Ibérique. L’itinéraire ne peut manquer de passer par les Tombeaux des Glossateurs, qui se trouvent dans les places adjacentes aux églises de San Francesco et San Domenico.

De la petite place devant l’Église de Santa Maria della Vita, dans le quartier “Quadrilatero”, on atteint le portique de l’ancienne Hôpital de la Mort, fréquenté par les étudiants en médecine. Non loin de là, on trouve le Palais dell'Archiginnasio, dont la construction fut commandé par le pape Pie IV en 1561 afin de rassembler tous les réunions scolaires (scholae) du studium dans un seul bâtiment. Ensuite, en 1802, Napoléon déplaça le siège de l’Université à Palazzo Poggi, dans la Via Zamboni. La même rue abrite la Bibliothèque Universitaire, riche en histoire, alors que tout près, dans la rue Irnerio, on peut visiter le Jardin Botanique, préservant un patrimoine végétal unique en Italie et en Europe.

Bulletin d'informations

abonnez-vous à notre bulletin d'informations pour rester à jour avec tous nos évènements et nos offres 

abonnez-vous